BSA ROCKET GOLDSTAR, cette inconnue!

 

Dernier modèle à boîte séparée de chez BSA, produite dans les années 1962/63, cette moto est assez peu connue contrairement au 350 et 500 Goldstar de la marque. Sortie à peu d'exemplaires, 2200 exactement, une grande majorité est partie au USA. Rare en France, il n'est pas toujours facile de l'identifier. Sur ce site, vous trouverez toutes les caractéristiques qui font de cette moto, à mon goût, un des plus  beaux modèles de chez BSA. La moto ci-dessous est une réplica, donc une copie. Mis à part le carter de chaîne noir au lieu d'être chromé, le guidon et les poignées italiens, la moto ci-dessous respecte le mieux possible le modèle d'origine. Souvent montée avec des guidons bracelets, la position de conduite est vraiment inconfortable, aussi j'ai préféré ce compromis avec le guidon Tomaselli. Ce site en construction sera complété au fil du temps. Si vous pensez pouvoir apporter quelques détails ou informations, ou si vous apercevez une erreur, merci de me le dire.

every@every.fr

 

La première Rocket Goldstar est sortie la première semaine de février 1962. c'est en fait un moteur de Super Rocket 650cc monté dans une partie cycle de Goldstar. C'est grâce aux suggestions de Eddie Dow, célèbre préparateur des 500cc Goldstar monocylindres, que BSA a ajouté cette version sportive à sa gamme de 650cc, pour peu de temps il faut le dire car les A65 et A50 sortirent des chaînes peu après. Comme la Super Rocket, la RGS est dotée d'une culasse aluminium, d'un arbre à cames racing, le taux de compression est passé de 8,25 à 9,1 pour accroître la puissance. Par contre, un simple carburateur monobloc Amal 389 de 29mm est utilisé, abandonnant le carburateur GP (Grand prix) des Goldstar's. La magnéto utilise une avance manuelle. Les options proposées sont nombreuses, telles que les jantes aluminium, les guidons bracelets, les cale-pieds et commandes reculées, ainsi que l'échappement 2 en 2 alors que le 2 en 1 est monté en standard. En option également le tambour de frein plein moyeu de 190 mm. La puissance annoncée est de 46 chevaux à 6250 tours/minute alors que les modèles de course atteignent 50 chevaux utilisant un échappement racing, la vitesse relevée au cours des premiers tests est de 169 kilomètres/heure. La production a duré à peine plus d'une année et se termine au printemps 1963, 2200 exemplaires ont été fabriqués.

 

Principales caractéristiques
Partie cycle Moteur  

 

RETOUR